Etablissement Saint Dominique

logo_saint_do

 

Ouverture d’une classe maternelle expérimentale pour jeunes autistes – Classe Soleil

classe_soleilCe projet est mis en oeuvre par l’école Saint Dominique, établissement scolaire primaire et secondaire, catholique privé sous contrat qui bénéficie déjà d’une expérience de plus de vingt ans dans l’accueil de jeunes présentant des troubles des fonctions cognitives.

Elle souhaite pouvoir utiliser son cadre privilégié pour étendre son action à l’accueil de très jeunes enfants autistes. Il apporte ainsi sa contribution à la loi de 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapés. »

 

L’établissement est accompagné par l’association A Tire d’Aile, l’hôpital Robert-Debré, l’éducation nationale et l’éducation privée catholique.

 

Ouverte à 6 enfants de trois ans autistes, le programme scolaire de cette classe est identique à celui d’une classe maternelle classique mais s’appuie sur une méthode d’initiation à la communication adaptée aux troubles autistiques. La méthode PECS est un système de communication par échanges d’images. C’est au service pédopsychiatrie de l’hôpital Robert-Debré que sont identifiés les enfants qui pourront tirer le meilleur parti de cette méthode et se défaire le plus rapidement possible de leur difficulté à communiquer, obstacle majeur à leur intégration. Les évaluations régulières de chacun des enfants seront la mesure de leurs progrès et de l’efficacité du protocole mis en oeuvre à St Dominique.

 

La Fondation Meeschaert pour l’Enfance a apporté sa contribution à l’équipement des locaux (tables, chaises, matériel PECS, caméras fixes dans la salle de classe) ainsi qu’à une partie de la supervision PECS.

 

 

classe_soleil2

Le 26 mai 2011, notre Fondation a été invitée à visionner le film réalisé sur la première année de cette classe pas comme les autres. Ce documentaire, prévu en 3 volets, suivra l’évolution des enfants au cours de leurs trois années de scolarité. La parole est donnée aux parents sur le parcours de leur enfant : son histoire avant son entrée dans la Classe Soleil, les difficultés rencontrées, l’annonce du diagnostic, les petits et grands bonheurs, les moments de doute quand, au cours de l’année, il semble régresser. Le travail des équipe pédagogique (enseignants et éducateurs) et médicale qui encadrent ce projet est lui aussi très bien expliqué et

illustré par des scénes de la vie ordinaire de cette classe extraordinaire. A l’issue de la projection, des échanges riches se sont instaurés entre le public et les parents, équipe pédagogique et personnel du groupe scolaire Saint Dominique. L’expérience de cette première année laisse entrevoir de belles perspectives pour ces enfants ; l’un d‘eux va ainsi pouvoir intégrer une classe maternelle ordinaire.

 

 

 

NOTA : La principale innovation de la Loi du 11 février 2005 «pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapés » est d’affirmer que tout enfant, tout adolescent présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé est inscrit dans l’école de son quartier. Il pourra ensuite être accueilli dans un autre établissement, en fonction du projet personnalisé de scolarisation. Les parents sont pleinement associés aux décisions concernant leur enfant. Sont mis en place les équipes de suivi de la scolarisation et les enseignants référents.