Relais Enfants-Parents Haute Normandie

relaisparentsenfants2

 

 

L’association Relais Enfants-Parents Haute Normandie, créée en 1991, a pour objectif de maintenir les liens familiaux entre les enfants et leur(s) parent(s) détenu(s). Ses bénévoles, une fois formés, vont chercher les enfants à leur domicile et les accompagner lors des visites à leur parent incarcéré. Cette rencontre faite à la demande des enfants, les aident à mieux vivre cette séparation et permet de prévenir les risques d’exclusion ou de répétition.

 

L’association est présente sur les maisons d’arrêt de Rouen, d’Evreux, du Havre et auprès des centres de détention du Val de Reuil et du Havre. Son action est reconnue par les juges aux affaires familiales, les services d’aide sociale à l’enfance et le service pénitentiaire d’insertion et de probation.

Des animations sont organisées dans les parloirs aménagés pour un accueil plus chaleureux des enfants et faciliter le maintien du lien entre l’enfant et son parent : goûters, moments festifs à l’occasion de Noël, galette des rois, fête des pères et des mères. 
A la maison d’arrêt de Rouen, la sortie des bébés est organisée sur une demi-journée pour aider à leur socialisation : contact avec d’autres enfants et apprentissage des bruits de l’extérieur. 

Pour les parents incarcérés, des ateliers de réflexion sur la parentalité sont mis en oeuvre.

 

 

rpehnLa Fondation Meeschaert pour l’Enfance a choisi de financer : 

– l’accompagnement au parloir sur une année de dix enfants auprès de leur parent incarcéré : animations et frais de déplacement (les centres de détention ne sont pas toujours à proximité du domicile des enfants) ; 

– l’enregistrement d’un conte sur CD-rom par le parent incarcéré pour l’offrir à son enfant ; 

– une partie de la formation des bénévoles de cette année.

 

 

Enfin, à titre exceptionnel, compte tenu de l’absence de couverture médiatique sur cette thématique, la fondation apporte un soutien financier au colloque organisé par le Relais Enfants Parents Haute Normandie à Rouen le 24 novembre 2011, sur le thème « Papa est en prison, et moi ? Faut-il maintenir le lien à tout prix ».